La grossesse et la peau

J’aborde tranquillement la fin de ma grossesse et je suis tous les jours un peu plus surprise par l’élasticité de ma peau.

Mon ventre ne cesse de s’arrondir et je me demande comment ma peau fait pour ne pas exploser !!

C’est quand même incroyable le corps humain non ?!

L’avantage d’être enceinte, (en tout cas pour moi) c’est ce développement de curiosité supplémentaire quant à mon corps et ses réactions et changements qui se créés. J’aime comprendre ce qui se passe de façon générale, et en plus je suis curieuse ! Du coup je partage avec vous mes trouvailles.

A travers l’article qui suit, j’ai décidé de m’intéresser d’un peu plus prêt à notre peau :

 

La peau c’est quoi exactement ?

La peau est notre organe vivant visible le plus étendu. Sa surface est d’environ 2m2 et pèse entre 3 et 5kg chez l’adulte.

La peau est un organe complexe qui possède des faces cachées. Elle peut être sèche, grasse, humides, elle abrite de nombreux microbes et nous sert de barrière de défense avec le monde extérieur. C’est elle qui nous protège des agressions du froid, de la chaleur, du vent etc. elle est notre régulateur thermique.

 

Notre peau se compose principalement de 3 couches superposées qui communiquent en permanence :

  1. Épiderme: la couche la plus superficielle. Celle avec laquelle nous sommes en contact direct. Cette première strate est composée de différentes couches et renferme de nombreuses terminaisons nerveuses.

L’épiderme se renouvelle tous les 21/28jours

  1. Derme : C’est la seconde strate, elle est d’environ 10 fois plus épaisses que l’épiderme. C’est un tissu conjonctif qui renferme principalement les fibres de collagènes et d’élastine, ce qui lui donne son élasticité et sa résistance au tensions.
  2. Hypoderme : dernière couche de la peau. Elle est la dernière couche qui sépare les muscles et les os. Son épaisseur varie selon sa localisation : l’hypoderme est plus épais dans les zones telles que les fesses, les cuisses et l’abdomen et quasi inexistant dans les paupières. Enfin, c’est également un tissu adipeux qui sert de réserve énergétique en stockant les lipides.


Coupe transversale de la peau

CC by Don Bliss via Wikimedia Commons

 

L’hydratation de la peau :

De façon globale l’hydratation de la peau est quelque chose d’important au quotidien, que nous soyons homme ou femme et enceinte ou pas. Cela passe notamment par les liquides que l’on ingère et tout particulièrement l’eau !

N’oublions pas que l’eau est source de vie et que sans eau notre corps ne peut pas survivre. Il est donc primordial de boire, et pas seulement lorsque l’on ressent la soif, parce que là il est déjà trop tard : le corps est déjà déshydraté !

L’idée n’est pas non plus de vous noyer hein ! parce qu’ à l’inverse beaucoup trop d’eau n’est pas non plus bon pour l’organisme et certains de nos organes.

 

Saviez-vous que nos poumons ont un rôle très important dans le métabolisme des liquides ? En effet, les poumons, qui contrôlent bien sûr notre souffle d’où son petit nom « Maitre des souffles », contrôlent et purifient également les liquides de notre corps. Une partie des liquides gérés, et qui est diffusé sous forme de brume légère, permet l’humidification de la peau. C’est ce qui permet l’ouverture et la fermeture de nos pores ainsi que la transpiration. Nos poumons diffusent également à travers tout notre corps ce que l’on appelle « Qi Protecteur ».C’est une énergie qui est diffusée sous la peau et qui permet de nous réchauffer. Notre peau est notre armure, une barrière de protection contre les agressions extérieures, elle absorbe et évacue et a donc besoin d’être hydratée.

 

Pour compléter les bienfaits de l’eau, il est aussi très important d’hydrater sa peau de façon externe, avec des huiles ou des crèmes. C’est là où ça devient, je trouve, très compliqué compte tenu de la quantité de produits disponibles sur le marché !

Laquelle choisir ? quel prix ? naturel/bio ? les effets notamment sur les vergetures, parce que soyons honnêtes mesdames c’est ce que nous craignons le plus et donc que nous voulons éviter absolument !!

 

Avant toute chose, les vergetures c’est quoi exactement :

Ce sont des stries fines qui apparaissent sur la peau aussi bien chez l’homme que chez la femme sur des zones telles que les hanches, le ventre, les cuisses, les seins, etc…. Au début elles sont de couleur violette et au fur à mesure du temps elles deviennent blanc nacré.

Ces petites marques, disgracieuses, sont la traduction d’une rupture des fibres de collagène au sein du derme.

Elles sont souvent dû à :

  • Une distension de la peau, soit un étirement trop important de la peau lors d’une prise de poids rapide et conséquente notamment lors de la grossesse, et qui s’accompagne d’une perte de l’élasticité de la peau.
  • Une augmentation de la quantité de cortisol
  • Peau fine
  • Changement hormonale important: puberté, règles…

Ayant une peau plutôt fragile, fine à tendance atopique il va de soi que les vergetures me tracassent un peu. J’hydrate ma peau depuis toujours, elle est très sèche et je ne supporte pas de ressentir les tiraillements après la douche ou encore les démangeaisons liées au froid et à l’hiver. C’est pourquoi j’attache toujours beaucoup d’importance aux produits que j’utilise et encore plus en ce moment ou ma peau est encore plus sollicité et sèche. Je privilégie également des produits qui sèches rapidement, je n’ai pas le temps le matin d’attendre que sa sèche avant de m’habiller ou encore le soir après la douche avant de me glisser sous ma couette bien chaude !

Pour m’accompagner dans ce combat anti peau sèche et pour la prévention des vergetures, voici les produits que j’utilise :

 Pour le coprs

Ahava

Crème « Caressing body sorbet »

Ce que j’ai aimé : sa texture onctueuse, crémeuse et douce qui pénètre très rapidement et son odeur légère et agréable. Une vraie caresse en été. Rafraichissante, idéale par temps chaud.

Ce que j’ai moins aimé : son prix

 

Crème « Dermud body »

Ce que j’ai aimé : sa texture épaisse et agréable qui s’absorbe rapidement et surtout ne colle pas. Une sensation de peau nourrie et hydratée pendant 24h. Une odeur très légère et agréable. Facile à appliquer. Idéal pour les peaux très sèche notamment en hiver.

Ce que j’ai moins aimé : son prix

 

 

Mood Natural Barcelona

Produits franco-espagnol, formulés à bases d’ingrédients naturels pour minimiser les agents trop agressifs pour la peau.

Gel douche :

Ce que j’ai aimé : Sa texture « huileuse ». On ressort avec une peau douce et déjà nourrit, même lorsque l’eau est calcaire !

Body milk :

Ce que j’ai aimé : sa texture facile à appliquer et qui pénètre assez rapidement et de savoir que j’utilise des produits sains pour ma peau.

Ce que j’ai moins aimé : son odeur, légère, mais qui a un moment ma gêné…

 

Weleda

L’huile de massage Weleda, spéciale vergetures (prévention)

Ce que j’ai aimé : sa texture douce et son odeur légère.

Ce que j’ai moins aimé : sa texture huileuse qui reste longtemps. Cette huile est idéale le week-end ou lorsque l’on a le temps de l’appliquer. Par contre si on a que 5 minutes le matin… la peau reste grasse, l’absorption n’étant pas très rapide donc les vêtements collent.

 

Pour le visage

Crème hydratante de jour

Ce que j’ai aimé : sa texture hydratante, légèrement teinté et non collante. Convient parfaitement pour masquer les petites marques dues à la grossesse. Unifie le teint: base idéale pour le maquillage. Elle convient parfaitement au peau sensible et permet une hydratation complète pour la journée.

Ce que j’ai moins aimé : comme toute crème légèrement teinté, elle tache les vêtement alors il faut un peu vigilante lors de l’application.

 

 

Crème hydratante de jour/nuit

Ce que j’ai aimé : crème qui convient parfaitement de jour comme de nuit. personnellement je l’utilise le soir avant le couché, pour une hydratation plus riche durant la nuit. Elle ne colle pas, n’a pas d’odeur et convient à toutes les peaux, notamment sensible. Son système de pompe est assez pratique.

 

Notre poitrine, premier changement visible de la peau

Comme vous avez dû le constater, la poitrine est l’une des premières zones impactées par la grossesse. C’est souvent un indicateur !

Durant ces 9 mois, notre poitrine ne cessera de se transformer : augmentation du volume, changement de pigmentation, épaississement de la peau… ; pour atteindre son objectif final : la fabrication de lait et donc l’allaitement de bébé.

 

Au cours du premier trimestre c’est l’imprégnation hormonal qui va stimuler nos glandes mammaires et provoquer ces premiers changements. C’est-à-dire que les hormones de grossesse que l’on secrète vont déjà venir stimuler notre poitrine ce qui va entrainer une inflammation, plus ou moins douloureuse et ressenti, selon les femmes. Le volume est lui aussi variable selon chacune, on peut facilement changer de bonnet.

Personnellement, ma poitrine à énormément gonflé pendant ce premier trimestre sans pour autant entrainer un changement de bonnet/taille. J’ai simplement adapté la forme de mes soutient gorges privilégiant la forme plus ouverte (triangle) sans rien changer à la taille.

Attentioncependant à bien protéger votre poitrine pendant votre grossesse et à favoriser un bon maintien, notamment si vous faites du sport.

Le grossissement de la poitrine s’accompagne donc d’un étirement assez important de la peau laissant apparaitre le système veineux. Notre réseau autoroutier, que je trouve assez impressionnant !

Il y a aussi le grossissement du mamelon (ou téton) qui devient très sensible et peu réagir à un simple effleurement. Et enfin l’aréole qui s’élargit et change de couleur, là encore dû à la montée des hormones et plus particulièrement à la mélanine.

Un autre aspect visible du changement de la poitrine : le développement des tubercules de Montgomery (du nom du Dr. Irlandais qui les a décrites pour la 1ere fois).

Ces tubercules, ressemblent à des petits boutons qui apparaissent et se développent sur l’aréole au cours de la grossesse (uniquement).

Ces tubercules, comprises entre 4 et 28 au maximum, auront un rôle très important au moment de l’allaitement :

 

  • En effet ces petites protubérances secrètent un liquide qui permet à la fois la lubrificationdu mamelon de façon naturelle le protégeant ainsi contre le dessèchement et les crevasses et à une action antibactériennepour éviter les infections dites microbiennes.
  • La sécrétion de ces tubercules génère aussi une odeur, et c’est cette odeur qui permet au bébé de trouver le sein et de téter. Ce qui est particulièrement utile au tout début du processus d’allaitement.
  • Et enfin, la succion des tubercules et donc de l’ensemble mamelon/aréole va générer la production de lait par l’envoi de message au cerveau. Une fois le message reçu, de l’ocytocine va être produite générant ainsi une contraction du muscle mammaire. C’est par cette contraction que le lait sera amené au téton.

A compter du 2nd trimestre et plus particulièrement du 6ème mois, nos seins sont prêts à allaiter. Leur gonflement va donc se stopper et reprendra après la naissance lors de la montée de lait.

Enfin, il existe une autre interprétation relative à ces changements de couleur et de textures de notre poitrine. Certains médecins et sage-femme tendent à dire que le brunissement et l’élargissement de notre mamelon/aréole se fait pour permettre à notre bébé de mieux identifier l’endroit où il doit téter, comme une cible.

Un bébé né avec une vue floue, ne voit pas au-delà de 20 à 30 cm et ne perçoit pas le couleur, uniquement les contrastes (en soit sa vue est en noir et blanc). C’est pourquoi, la zone la plus importante de notre corps pour lui serait donc plus foncée. Pour lui permettre de mieux la voir. Quant à l’épaississement de la peau au niveau de l’aréole, c’est tout simplement pour la protéger !

Le masque de grossesse, c’est quoi ?

Ce sont des petites taches de pigmentation plus ou moins brunes ou grises, selon la carnation de la peau, qui apparaissent sur le visage au niveau du front, du menton et autour de la bouche notamment. Le mélasmaou chloasma (ses petits noms scientifique) apparait le plus souvent au cours de la seconde partie du deuxième trimestre voir du troisième. Cela est dû à l’augmentation du taux d’hormones (encore elles !) durant la grossesse et plus particulière au taux d’œstrogène qui est responsable de la surproduction de mélanine.

Les femmes très brunes ou ayant la peau mate sont souvent plus sujette au mélasma c’est pourquoi il est très important de se protéger hautement surtout si l’on s’expose au soleil lors de la grossesse. Crème indice 50+, lunette de soleil voire même chapeau sont recommandé. Sachez cependant que même une faible exposition peut déclencher l’apparition de ces petites taches brunes sur notre peau.

Rassurez-vous, ce masque de grossesse disparait après l’accouchement ! néanmoins, il peut perdurer jusqu’au 6 mois du bébé, mais pas d’inquiétude.

Pour les femmes dont le masque perdure au-delà de ces 6 mois, il existe des traitements médicamenteux et des peelings spécifiques pour faire disparaitre ces taches. Pour ce faire il vous faudra consulter un dermatologue, l’automédication ou crème antitache ne fonctionnent pas.

Linea nigra


Vous vous demandez peut-être ce que c’est ?! et bien cette Linea nigra, n’est autre que cette ligne brune, (plus ou moins visible selon les types de peau) qui apparait souvent au cours du 2eme trimestre voir du troisième tout comme le masque de grossesse, et qui s’étend de notre pubis jusqu’au sternum environ.

La ligne noire apparait pour les mêmes raisons que le chloasma : changement du taux d’hormones.

Cette petite ligne noire s’effacera aussi après la grossesse.

 

Acné ou pas acné ?

Encore une fois, les grossesses de chacune sont bien différentes et donc l’impact sur notre organisme, en l’occurrence ici, sur notre peau diffère.

Certaines femmes auront la chance d’avoir une peau plus belle et plus saine durant cette période : un teint clair et lumineux, une sécrétion de sébum « juste », évitant toute trace de bouton ou plus largement d’acné, ainsi que des ongles et des cheveux plus beaux et plus fort.

D’autres, à l’inverse, auront des réactions un peu moins glamour… apparition d’acné comme lors de l’adolescence. Il est donc important de bien nettoyer sa peau avec des produits au ph neutre non agressif.

La pilosité est également stimulée, elle devient parfois plus visible, une peau très sèche ou alors de la rétention d’eau notamment dans les jambes (visible au niveau des chevilles), du visage et des mains. Pour soulager les gonflements il existe de nombreuses postures de yoga pour aider, la marche à pied ou encore les pieds au mur.

Ces modifications sont dues encore une fois aux hormones de grossesse : œstrogène et progestérone 

 

Picotements et démangeaisons

Durant la grossesse notre peau n’est plus tout à fait la même. Comme nous l’avons vu plus haut elle est plus sèche, plus distendue comme chez l’adolescent. Et puis il y a les démangeaisons.

Ces démangeaisons ne sont pas graves mais elles sont très inconfortables, voir même douloureuses, elles peuvent nous rendre folle !

Alors si elles ne sont pas uniquement dues au dessèchement de la peau, ou vergetures, d’où viennent-elles ?

Durant la grossesse, notre corps ne fonctionne plus tout à fait de la même façon. Notre foie, notamment, libère des « acides biliaires » qui se trouvent en quantité abondante dans le sang.

Cette rétention se nomme « cholestase anictérique », c’est-à-dire que le foie à une légère défaillance et ne retient plus autant les acides biliaires en trop grande quantité dans notre sang. Ces conséquences apparaissent notamment au cours du 2ndtrimestre.

 

Les 3 principales raisons des démangeaisons :

  • La dermatite atopique, qui est la plus fréquente
  • Une maladie auto-immune
  • Maladie dermatologique spécifique de la grossesse, connu sous le nom de dermatopolymorphe de la grossesse. Elle serait peut-etre déclanché par les cellules fœtales qui se libèrent dans la peau.

La grossesse : une période propice au cocooning et au bien-être, conseils bien être pour la peau

En effet, la période pré et postnatal est idéale à notre bien-être : spa, massage corps et/ou visage, repos, lecture…

Je vous propose ci-dessous une liste, non exhaustive, de ce qui pourrait vous faire du bien à vous et votre peau:

  • se protéger du soleil
  • bien hydrater et nourrir sa peau avec des crèmes et des huiles, notamment sur les zones les plus propices au tiraillement: cuisses, bas du dos, ventre, poitrine
  • lorsque ça gratte, et en plus pour se relaxer, prendre des bains chaud à base d’huile nourrissante (emolliante)
  • Ne pas hésiter à faire des vérification cutanée auprès des dermatologues

Pour les soins, massages je vous recommande:

Un vrai régale pour la peau et pour le corps dans sa totalité. J’ai eu l’opportunité de tester ces massages avec Claire qui propose differents types de massages aussi bien pour homme et femme que pour femme enceinte. Elle reçoit dès le 4eme mois et jusqu’au 7eme. Un vrai moment de relaxation. Elle utilise l’huile de sésame bio pressé à froid, comme dans la tradition indienne. Cette huile est très nourrissante et surtout s’adapte à toute les peaux et doshas.

 

J’ai testé récemment le massage aquatique au SPA Nuxe de Montorgeuil à Paris. Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre! Un vrai bonheur. On passe 1h15 dans l’eau donc en apesanteur, on oubli le poids du ventre, nos douleurs et autres maux disparaissent. Nous sommes bercés par une musique douce, qui invite au voyage. Le fait d’être complètement immergé pendant tout ce temps dans l’eau nous renvoi d’une certaine façon dans cette poche des eaux, comme l’est l’enfant que nous portons. Un véritable retour au source.

 

Conclusion :

La peau, qui est un organisme vivant et complexe a besoin d’être entretenue, nourrie, protégée et hydratée, que nous soyons enceintes ou pas.

Bien sûr lors de la grossesse notre peau à des besoins plus spécifiques et parfois bien plus important c’est pourquoi il nous faut être vigilantes pour éviter les petits désagréments qui pourraient rester après la naissance du bébé.

Cette période de vigilance et de soin de notre peau ne dure PAS que neuf mois, et qu’après la naissance de nos petits bouts, notre peau aura tout autant besoin d’attention notamment pour les mamans qui allaitent.

L’allaitement génère une consommation plus accrue de l’eau dans notre corps il faut donc « remplir » à nouveau le corps et ne pas le laisser se dessécher.

Je pense que pendant cette période il est important de ne pas lésiner sur les moyens et sur la qualité des produits cosmétiques que nous utilisons. Bien se protéger du soleil que nous soyons en ville ou en vacances et ainsi vivre sereinement cette période intense et mouvementée de notre vie de femme.